Une fois que le jeune étalon a saillit en liberté avec une jument expérimentée et connait le déroulement naturel d'une saillie, il est possible de le faire saillir en main.

Il va sans dire que lorsque je parle de saillie en main, je le conçois de la facon suivante:
-l'étalon ne doit à aucun moment se ruer sur la jument, forcer l'accès à la jument... ou ne pas répondre aux indications de l'étalonnier. Lui permettre d'acceder à la jument ne ferait que renforcer sa conviction à désobéir.
-l'étalon doit à chaque instant rester poli et ne montrer de signes d'agressivité ni envers l'étalonnier, ni envers la jument.
-la jument ne doit etre ni entravée, ni tenue à l'aide d'un tord nez.  Des réactions agressives de celle ci traduisent un manque de sociabilisation, un éventuel souci médical,... ou tout simplement qu'elle n'est pas prete.
-l'étalonnier doit permettre à l'étalon d'exprimer les comportements précoitaux. Hennissements, parade, mordillements légers, flairages, flehmen sont autant de comportements à ne pas sanctionner.


On peut faire saillir en main pour plusieurs raisons:

La première qui me vient à l'esprit est l'aspect éducatif. Après avoir acquis le respect en main, on s'assure que l'on garde le controle de l'étalon, même dans des moments de stimulation sexuelle extrême.

Si la jument à saillir présente des réactions dangereuses pour l'étalon empêchant alors sa mise en liberté avec celui-ci. Mes étalons sont avant tout mes chevaux avant d'être des reproducteurs. Si la jument est jugée trop virulente, je refuse tout simplement qu'elle soit saillie par l'un de mes chevaux.

On peut ainsi s'assurer de la sorte qu'une saillie est bel et bien effective.

Pendant les périodes de la chaleur de la jument, on peut se contenter de réaliser une saillie toutes les 48h.


Il est important de laisser à l'étalon la possibilité d'exprimer des comportements précoitaux normaux.













(La jument a colontairement était placée en contrebas afin de faciliter la monte pour l'étalon, plus petit)

Calou n'est autorisé à saillir que si la jument est prête.











Et... hop!

Chacune des personnes impliquées doit connaitre son rôle, le déroulement naturel d'une saillie, quel comportement favoriser, encourager, et à contrario quel autre sanctionner.

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés